Miniers ou Agriculteurs...?

L’image contient peut-être : texte
L’image contient peut-être : texte
L’image contient peut-être : texte
selaguerandeboutique.fr a ajouté 3 photos à l’album LES PALUDIERS DE GUERANDE ..MINIERS OU AGRICULTEURS — à Guérande.

LES PALUDIERS PRODUCTEUR DE SEL SONT AGRICULTEUR
OUI OU NON

Commentaires
Afficher 1 autre commentaire
  • Isa Glo Effectivement la réponse du Ministère de l'agriculture à la députée Mme Josso indique que tout reste en l'état aujourd'hui concernant le statut des paludiers, mais qu'il faut persévérer pour faire évoluer la loi. La proposition d'amendement proposée paVoir plus
  • selaguerandeboutique.fr Isa Glo Effectivement la réponse du Ministère de l'agriculture à la députée Mme Josso indique que tout reste en l'état aujourd'hui concernant le statut des paludiers, mais qu'il faut persévérer pour faire évoluer la loi. La proposition d'amendement proVoir plus
  • selaguerandeboutique.fr Marais salants : la saliculture bientôt reconnue comme activité agricole
    Bonne nouvelle pour les producteurs de sel de Loire-Atlantique et de Vendée. Le Gouvernement a donné son feu vert pour la reconnaissance de la saliculture comme activité agricole.
    Voir plus

paludier peut être agriculteur

Francis Fortier Marais salants : la saliculture bientôt reconnue comme activité agricole
Bonne nouvelle pour les producteurs de sel de Loire-Atlantique et de Vendée. Le Gouvernement a donné son feu vert pour la reconnaissance de la saliculture comme activité agricole.

Publié le 18 Jan 19 à 16:34
|Modifié le 18 Jan 19 à 17:21
Les paludiers vont désormais être reconnus comme agriculteurs à part entière
Les paludiers vont désormais être reconnus comme agriculteurs à part entière (©DR)
Les 300 et quelques paludiers des marais salants de Guérande et du Mès peuvent être satisfaits. Depuis des décennies, les professionnels du sel de la Presqu’île guérandaise, mais aussi ceux de la baie de Bourgneuf et de Noirmoutier (85) réclament que leur profession soit reconnue comme activité agricole à part entière. Elle est aujourd’hui exclue du champ des activités réputées agricoles dans le Code rural et de la pêche maritime.

Dérogations
Un manque de reconnaissance qui les oblige à obtenir des dérogations pour pouvoir bénéficier de dispositifs agricoles dont ils sont privés : financement de la formation, aides à l’installation, régime des calamités agricoles et exonération de la taxe foncière des bâtiments salicoles.

Une étape vient d’être franchie cette semaine à l’Assemblée nationale. À l’occasion d’une question posée au ministre de l’Agriculture et de l’alimentation Didier Guillaume, le député vendéen Stéphane Buchou a obtenu l’aval de ce dernier pour que la saliculture voit son statut évoluer.

Reconnaissance d’un savoir-faire
Sandrine Josso, députée de la 7e circonscription de Loire-Atlantique, qui a travaillé sur ce dossier en compagnie de Stéphane Buchou et Yannick Haury (Pays de Retz) s’est réjouie de cette bonne nouvelle.

C’est une excellente nouvelle pour le littoral atlantique, pour les salines de Guérande, et de Vendée. Il s’agit d’un juste retour des choses, de la reconnaissance d’un savoir-faire ancestral et de la sécurisation d’une profession dont la mission va bien au-delà de la récolte manuelle de sel. Les paludiers sont des acteurs incontournables sur le plan touristique et économique, nos marais salants de Guérande sont une visite incontournable et ils participent très activement à l’attractivité de notre territoire.

Les trois parlementaires déposeront dans les prochains jours à l’Assemblée nationale leur proposition de loi.

la chasse dans le marais?.....

Bonjour,

 

L’actualité du marais a souligné les risques pour la filière salicole de la pratique de la chasse sur le marais, notamment au niveau de l’apport de corps étrangers (projectiles, bourres plastiques…).

 

Aussi par mesure de précaution nous vous informons que l’article L 422-1 du code de l’environnement précise que « nul n’a la faculté de chasser sur la propriété d’autrui sans le consentement des propriétaires ou de ses ayants droits » et qu’il vous est possible :

 

·         Pour les exploitants propriétaires :

-          De ne plus accorder de baux de chasse sur vos salines et de renoncer à votre droit de chasse.

 

·         Pour les exploitants locataires :

-          De renoncer à votre droit de chasse inscrit dans les baux de locations.

-          D’informer vos propriétaires qu’ils peuvent refuser de signer des baux de chasse.

 

Cordialement,

Nicolas ARNOUD

Président APROSELA

 

APROSELA
Adresse postale: BP 35188 
44351 GUERANDE cedex
02 40 60 64 38 / 06 25 92 07 63

la salorge de kermarais...

la salorge de kermarais 44350 guerande
la salorge de kermarais 44350 guerande

je suis agriculteurs professionnel déclarer MSA  ....depuis 20 ans ....mais j'ai pas le droit  de construire.de hangar  pas accès au permis de construire..donc pas eau... pas électricité ..pas de bâtiments.et pas de terres agricole........ ..................les sanitaire refuse l'ensachage pas d'eau........ pas possible de nettoyer le matériel ...............................................................pas le droit de commercialisé ça production ....................................................depuis 20 ans je suis un clandestin ......mais l'atelier (la salorge) est agrée ,l'aire de stockage  aussi ...j'ai du enlever toute la terre végétal sur 5000 m2 pour éviter toute remonter par capillarité  et rajouter 10 cm de gravier...part la répression des fraudes   (sanitaire )....pas de verres dans la salorge que du plastique blindé pas de peinture... .voila je suis paludier...sans statut.   j'espère l'action de Mme josso et du nouveau maire de Guerande soit une réalité 

 

100 tonnes de sel   saison 2010

100 TONNES DE SEL

http://www.selaguerande.fr
http://www.selaguerande.fr